La Voie Verte

La voie verte sur laquelle circulent les randonneurs, à pied, à cheval ou en vélo, occupe le site d’une ancienne voie ferrée. Cette ligne de chemin de fer, construite à partir de 1885, reliait Nantes à Paris et était, contrairement à la ligne de Tours à Nantes, à l’abri des crues.
Outre un trafic de voyageurs pour la desserte locale, cette voie de chemin de fer a été très utilisée pour le transport du charbon tiré des mines de Mouzeil et de Teillé, l’acheminement des bestiaux pour le marché de Candé ainsi que pour l’expédition des moissonneuses batteuses construites par les établissements Braud de Saint-Mars-La-Jaille.
Un point d’arrêt était situé au bourg, la Halte, alors qu’une gare commune à Mouzeil et Teillé était située entre ces deux communes. Le dernier convoi, chargé de machines à vendanger, a emprunté la ligne le 30 mai 1988.